LOGO Doctinet

Annuaire du Conseil National - de l'Ordre des Médecins - de l'Ordre des Sages-Femmes

Je suis myope et j'ai un kératocône bilatéral connu depuis l'âge de 25 ans. Il est stable dans le temps.
Ma question est la suivante : existe-t-il un traitement chirurgical efficace pour s'en débarrasser définitivement ?
Quels en sont les risques ? Quel taux de succès ?
En vous remerciant par avance.

 

 

 

Un kératocône stable depuis une vingtaine d'années a peu de risques d'évoluer.

2 cas sont possibles :

  • vous êtes corrigé à 8-10/10 à chaque œil par lunettes et/ou lentilles la correction varie peu d'année en année. Il s'agit d'un kératocône frustre et la chirurgie n'est pas conseillée.
  • vous êtes corrigé à 6/10 maximum (et/ou votre correction se modifie beaucoup d'année en année). Il s'agit d'un kératocône plus sérieux et plus génant (6/10 étant la vision requise pour la conduite automobile), on peut envisager la chirurgie.

Les techniques chirurgicales utilisées sont :

  • le cross linking (imprégnation cornée par la vitamine B12 et irradiation de la cornée aux UV) (stoppe l'évolution du kératocône dans 90% des cas mais n'améliore pas la vision).
  • les anneaux intra-cornéens : après laser introduction d'anneaux dans l'épaisseur de la cornée ils "rigidifient" la cornée, améliorent légèrement la vision et permettent l'adaptation ultérieure de lentilles c'est une chirurgie réversible.

D'autres techniques sont possibles mais elles sont réservées aux kératocônes évolués ce qui n'est pas votre cas.

Pour ce qui est des risques et inconvénients de ces types de chirurgie :

  • le cross linking : risque d’inefficacité, douleur +++ pendant 48 h (ablation de l'épithélium cornéen).
  • anneaux intra-cornéens : ce n'est pas une chirurgie facile et courante il faut un chirurgien expérimenté ; il faut une cornée suffisamment épaisse et pas trop bombée (donc kératocône pas trop important ; les complications sont rares : invasion épithéliale, infection, extrusion d'un anneau (déplacement) perforation par l'anneau.

En conclusion :

Le maitre mot de votre question est l'évolutivité.

Selon moi on ne touche pas à un kératocône qui n'évolue pas (et qui a de fortes chances en ce qui vous concerne de ne pas évoluer).

Pour votre cas si votre acuité visuelle corrigée est satisfaisante et que le kératocône est stable je pense que la chirurgie est actuellement déconseillée.

En cas d'évolution ou de baisse de vision impossible à corriger avec des méthodes optiques (lunettes ou lentilles) si on doit envisager un acte chirurgical je conseillerais de prendre contact avec l'un des centres de référence du kératocône : il s'agit d'une maladie relativement rare, d'une chirurgie encore discutée et pratiquée par quelques chirurgiens très spécialisés.

En espérant que ma réponse vous a aidé, je vous prie d'agréer Monsieur l'expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Cet avis ne remplace pas une consultation avec un ophtalmologiste.

 

A lire aussi

 

Pour quels motifs téléconsulter ?

Etes-vous médecin ou sage-femme ? Rejoignez-nous !

Troubles digestifs

  • Brûlures d’estomac et reflux
  • Gastro-entérite simple de l’adulte
  • Diarrhées ou vomissements
  • Constipation

 

Troubles psychiatriques

  • Anxiété
  • Dépression
  • Troubles du sommeil
  • Surmenage
  • Arrêt du tabac ou de l’alcool.

Affections ORL et ophtalmologiques

  • Mal de gorge
  • Sinusite
  • Nez bouché
  • Rhume et syndrome grippal
  • Conjonctivite 

 

Suivi sage-femme

  • ENtretien prénatal précoce à partir du premier trimestre
  • Séances de préparation à la naissance et à la parentalité
  • Bilan valorisant les missions de prévention

Affections uro-gynécologiques

  • Découverte d'une grossesse
  • Cystite, infection urinaire non compliquée
  • Stérilité, infertilité
  • Douleur chronique

Consultation de suivi

  • Réévaluation du patient après une consultation en présentiel
  • Renouvellement d'ordonnance
  • Lecture de résultats d'examens biologiques ou radiologiques
  • Sevrage tabagique
  • Découverte d'une grossesse

Affections diverses

  • Troubles du sommeil
  • Effet secondaire médicamenteux
  • Rédaction d'un certificat médical
  • Prescription de vaccins
  • Acné

Doctinet en chiffres

0
téléconsultations
0
Médecins
0
Sages-femmes
0
Followers sur Twitter
0
des bénéfices réinvestis

 

Mentions légales 

Conditions Générales d'Utilisation 

Politique de protection des données et engagement RGPD 

Utilisation des cookies

Copyright © 2014 DOCTINET Info tous droits réservés

11 Place de la Nation, 75011 Paris

 

Plusieurs plateformes internet de téléconsultation existent aujourd’hui (Doctolib, Livi, Hellocare, Qare, Medaviz, Mesdocteurs, Feelae, Medicitus, Zava, Concilio, Consulib, Medadom, Maiia, Doctocare, MaQuestionMédicale...) et présentent un choix de medecins, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient de plus en plus numérique, son pilier principal restera toujours l'humain. Les téléconsultations via WhatsApp, Zoom, Skype ou FaceTime sont considérées en France comme étant insuffisamment sécurisées.

Seule Doctinet Info est une plateforme de téléconsultation 100% conçue et gérée par des médecins, en totale indépendance.

Plan du site XML

En haut
En bas

RGPD : Ce site utilise des cookies. L'utilisateur peut effacer librement les cookies de son navigateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique de protection des données.