LOGO Doctinet

DOCTINET Info : L'information médicale de qualité par des professionnels de la santé, sans publicité - Téléconseil médical - Médecine 3.0 - Portail médical

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

ToxiquesGénéralités

Ces produits du quotidien, nocifs pour votre fertilité au masculin comme au féminin.

Parmi les couples infertiles, 30 % présentent une infertilité dite inexpliquée, pour laquelle aucune cause médicale connue n’est retrouvée. Les différences de mode de vie et les caractéristiques personnelles pourraient avoir un rôle dans ces infertilités inexpliquées, toutefois, ces mécanismes ne sont pas encore complètement connus(1). Ainsi, de nombreuses substances ont été identifiées comme nocives pour la fertilité de la femme et de l’homme, mais d’autres restent encore à étudier. Les substances nocives pour la fertilité et le développement de l’embryon peuvent provenir de (2-4) :

  • votre environnement quotidien 
  • de certains médicaments 
  • de vos habitudes de vie.

 

Les toxiques de notre environnement quotidien

Les produits toxiques pour la fertilité féminine et masculine, de notre environnement quotidien, peuvent être classés selon que :

  • nous pouvons les exclure nous-mêmes de notre vie(3-8)

    • les éthers de glycols que nous trouvons dans : les lave-vitres, certains cosmétiques
    • les phtalates et bisphénols présents dans : les plastiques, les cannettes, les rideaux de douche.
  • nous ne pouvons pas individuellement les exclure de notre vie (3, 4, 6, 7, 9, 10)
    • les pesticides, les insecticides 
    • les solvants (de type aromatique comme le benzène, le toluène et le styrène) 
    • les dérivés hydrocarbonés (éthylbenzène, xylène…) 
    • les métaux lourds (plomb, cadmium) 
    • la contamination environnementale (dioxine, bisphénol…) 
    • la pollution routière.

Lors de la grossesse, l’usage des produits cosmétiques devra être limité car ils contiennent des substances (perturbateurs endocriniens) pouvant interférer sur la fertilité de l’enfant à venir.

 

 

Les toxiques provenant de certains médicaments

Certains traitements peuvent avoir des effets négatifs sur la fertilité et le développement de l’embryon. Parmi les traitements pouvant avoir un effet sur la stérilité et le développement de l’embryon, on retrouve certains (3, 4, 12-15) :

  • antihypertenseurs 
  • chimiothérapies 
  • anabolisants (stéroïdes par exemple) 
  • antidépresseurs 
  • anti-ulcéreux (estomac) 
  • antibiotiques 
  • antihistaminiques (anti-allergiques) 
  • anti-inflammatoires 
  • antichute des cheveux en usage prolongé…

 Il est important de :

  • informer votre médecin traitant de votre désir de grossesse lors de toute prescription médicale (nouvelle ou renouvellement).
  • informer votre médecin de Procréation Médicalement Assistée de vos traitements médicamenteux actuels ou antérieurs à votre médecin.

 

 

Les toxiques liés à nos habitudes de vie

Les substances stimulantes

Le tabac : baisse de 30 % de la fertilité chez les fumeurs (16)

Plus de 40 composants de la fumée de cigarettes ont un effet négatif sur la fertilité tant des hommes que des femmes (17).

Effets chez la femme (3, 4, 16-22) :

  • Multiplication par 2 du délai moyen de conception 
  • Diminution de la fécondabilité 
  • Multiplication par 2 du risque de fausse couche spontanée 
  • Diminution de l’âge de survenue de la ménopause…

Effets chez l’homme (3, 4, 18, 22, 23) :

  • Troubles de l’érection 
  • Diminution du nombre des spermatozoïdes 
  • Diminution de la mobilité des spermatozoïdes…

Conséquences sur la Procréation Médicalement Assistée (3, 4, 17-19, 22, 24, 25) :

  • Diminution de la qualité des ovocytes* et des embryons 
  • Baisse du taux d’implantation 
  • Augmentation du risque de grossesse extra-utérine 
  • Augmentation du risque de fausses couches spontanées 
  • Diminution du nombre de naissances par cycle de fécondation in vitro.

Le sevrage tabagique est essentiel pour stopper les effets négatifs du tabac et augmenter les chances de concevoir.

La caféine à forte consommation.

Chez la femme lors d’une consommation >  2-4 tasses/jour (21, 26-28) :

  • Diminution de la fertilité 
  • Trouble de l’ovulation 
  • Augmentation du délai moyen avant grossesse 
  • Augmentation du risque de fausse couche 
  • Augmentation du risque de bébé de petit poids 
  • Effet cumulé aux effets toxiques du tabac, chez la fumeuse.

Attention à la caféine contenue dans les sodas.

 

*Ovocyte : cellule sexuelle femelle pouvant évoluer en ovule.

 

Les substances hallucinogènes : le cannabis

Effets chez la femme (29) :

  • Perturbation du cycle menstruel 
  • Diminution du nombre d’ovocytes prélevés lors d’une fécondation in vitro 
  • Augmentation du risque de prématurité…

Effets chez l’homme (3, 4, 6) :

  • Diminution du nombre de spermatozoïdes
  • Diminution de la mobilité des spermatozoïdes
  • Diminution de la capacité fécondante…

Le cannabis s’élimine lentement du corps, ses effets sur la fertilité sont donc prolongés.

 

 

Les substances dépresseurs : l’alcool

Effets chez la femme (3, 4, 12, 22, 27, 30) :

  • Trouble du cycle menstruel 
  • Diminution par 2 de la fertilité 
  • Augmentation du risque de fausse couche.

Effets chez l’homme (12, 21, 31) :

  • Troubles de l’érection 
  • Diminution de la qualité et de la quantité des spermatozoïdes 
  • Multiplication par 2 du délai moyen de conception.

Sur l’embryon et le fœtus (12) :

Syndrome d’alcoolisation fœtal (malformations, déficiences intellectuelles, troubles du comportement, modification des traits du visage)…. 

Diminution de 4 % de la fécondité par boisson alcoolique consommée par cycle de 28 jours.

 

Conclusion

Il existe de nombreux facteurs nocifs pour la fertilité humaine. Tous ne sont pas encore identifiés. Tous ne sont pas évitables. Mais de nombreux facteurs sont de la responsabilité de chacun et peuvent souvent être évités.

Probabilite grossesse naturelle facteurs nocifs fertilite

Probabilité de grossesse naturelle à 1 an selon le nombre de facteurs nocifs sur la fertilité (21)

 

Les couples ayant au moins 4 facteurs négatifs : multiplication par 7 du délai de conception par rapport à ceux qui n’en ont pas.

 

Facteurs nocifs retenus dans cette étude :

  • Tabac : femme/homme > 15 cigarettes/jour 
  • Alcool : homme > 20 verres/semaines 
  • Café/thé : femme >7 tasses/jour 
  • Poids : femme > 70 kg 
  • Age : femme > 35 ans – homme > 45 ans.

N’hésitez pas à parler avec votre médecin des facteurs nocifs propres à chacun de vous, afin d’étudier avec lui les mesures d’hygiène de vie à mettre en place pour augmenter au maximum vos chances de concevoir (3, 4).

 

A lire aussi

 

Sources

1.            Dupas C, Christin-Maitre S. Quels sont les facteurs qui modifient la fertilité en 2008 ? Ann Endocrinom. 2008;69:S57-61.

2.            Agence de la biomédecine. Le guide de l'assistance médicale à la procréation2011.

3.            Alvarez S. Rôle des facteurs toxiques et l’environnement sur la fertilité des couples. Les Entretiens de Bichat2011. p. 134-138.

4.            Alvarez S. Première enquête nationale française sur les modes de vie et les facteurs toxiques chez les couples infertiles. Article in press. Gynecologie Obstétrique & Fertilité. 2012. On line 30/8/2012.

5.            Rouiller-Fabre V, Muczynski V, Lécureuil C, Livera G, Moison D, Frydman R, et al. Polluants environnementaux et troubles de la reproduction masculine : les phtalates au cœur du débat Cahiers de Nutrition et de Diététique. 2011;46:75-81.

6.            Mauduit C, Florin A, Amara S, Bozec A, Siddeek B, Cunha S, et al. Effets a long terme des perturbateurs endocriniens environnementaux sur la fertilite masculine. Gynecol Obstet Fertil. 2006 Oct;34(10):978-984.

7.            Cicolella A. Effets des ethers de glycol sur la reproduction. Gynecol Obstet Fertil. 2006 Oct;34(10):955-963.

8.            Abdel daiem MM, Rivera-Utrilla J, Ocampo-Pérez R, Méndez-Díaz JD, Sánchez-Polo M. Environmental impact of phthalate acid esters and their removal from water and sediments by different technologies – A review Journal of Environmental Management. 2012;109:164-178.

9.            Chaari N, Kacem M, Marchaoui I, Kochtali I, Akrout M. Troubles de la fonction sexuelle et hormonale liés à l'exposition professionnelle aux solvants. Arch Mal Profess Environ. 2009;70:412-416.

10.          De Rosa M, Zarrilli S, Paesano L, Carbone U, Boggia B, Petretta M, et al. Traffic pollutants affect fertility in men. Hum Reprod. 2003 May;18(5):1055-1061.

11.          Buhler M. La femme enceinte et son enfant face au principe de précaution. La Revue Sage-Femme. 2009;8(220-5).

12.          Commenges-Ducos M. Prise en compte clinique des differents toxiques dans les infertilites. Gynecol Obstet Fertil. 2006 Oct;34(10):985-989.

13.          Commenges-Ducos M, Carré-Pigeon F. Reproduction, toxiques et environnement. Gynecol Obstet Fertil. 2006 Oct;34(10):938-939.

14.          Amory JK, Wang C, Swerdloff RS, Anawalt BD, Matsumoto AM, Bremner WJ, et al. The effect of 5alpha-reductase inhibition with dutasteride and finasteride on semen parameters and serum hormones in healthy men. J Clin Endocrinol Metab. 2007 May;92(5):1659-1665.

15.          Nudell DM, Monoski MM, Lipshultz LI. Common medications and drugs: how they affect male fertility. Urol Clin North Am. 2002 Nov;29(4):965-973.

16.          Hull MG, North K, Taylor H, Farrow A, Ford WC. Delayed conception and active and passive smoking. The Avon Longitudinal Study of Pregnancy and Childhood Study Team. Fertil Steril. 2000 Oct;74(4):725-733.

17.          Wainer R. Tabagisme et fertilite ovarienne. Gynecol Obstet Fertil. 2001 Dec;29(12):881-887.

18.          Sepaniak S, Forges T, Monnier-Barbarino P. Tabac et fertilite chez la femme et l'homme. Gynecol Obstet Fertil. 2006 Oct;34(10):945-949.

19.          US Department of Health and Human Service. Reproductive and developmental effects froms exposure to secondhand smokes. The health consequences of smoking: a report of the surgeon general. 2010/07/30 ed2004.

20.          Wilks DJ, Hay AW. Smoking and female fecundity: the effect and importance of study design. Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2004 Feb 10;112(2):127-135.

21.          Hassan MA, Killick SR. Negative lifestyle is associated with a significant reduction in fecundity. Fertil Steril. 2004 Feb;81(2):384-392.

22.          Brzakowski M, Lourdel E, Cabry R, Olieric MF, Claeys C, Devaux A, et al. Epidemiologie du couple infertile. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 2009 Jan;38 Spec No 1-2:F3-7.

23.          Berthiller J, Sasco AJ. Tabagisme (actif ou passif) en relation avec la fertilite, la procreation medicalement assistee et la grossesse. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 2005 Apr;34 Spec No 1:3S47-54.

24.          de Mouzon J, Belaisch-Allart J. Consequences sur la fertilite feminine et sur les procreations medicalement assistees. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 2005 Apr;34 Spec No 1:3S112-118.

25.          Dechanet C, Brunet C, Anahory T, Hamamah S, Hedon B, Dechaud H. Effets du tabagisme sur la reproduction : de l'ovocyte a l'embryon (Partie I). Gynecol Obstet Fertil. 2011 Oct;39(10):559-566.

26.          Oger P, Nicollet B, Wainer B, de Crecy MA. Informations a donner au couple infecond. J Gynecol Obstet Biol Reprod (Paris). 2010 Dec;39(8 Suppl 2):S100-112.

27.          Chavarro JE, Rich-Edwards JW, Rosner BA, Willett WC. Caffeinated and alcoholic beverage intake in relation to ovulatory disorder infertility. Epidemiology. 2009 May;20(3):374-381.

28.          Barbieri RL. The initial fertility consultation: recommendations concerning cigarette smoking, body mass index, and alcohol and caffeine consumption. Am J Obstet Gynecol. 2001 Nov;185(5):1168-1173.

29.          Wang H, Dey SK, Maccarrone M. Jekyll and hyde: two faces of cannabinoid signaling in male and female fertility. Endocr Rev. 2006 Aug;27(5):427-448.

30.          Hakim RB, Gray RH, Zacur H. Alcohol and caffeine consumption and decreased fertility. Fertil Steril. 1998 Oct;70(4):632-637.

31.          Muthusami KR, Chinnaswamy P. Effect of chronic alcoholism on male fertility hormones and semen quality. Fertil Steril. 2005 Oct;84(4):919-924.

32.          Buck Louis GM, Dmochowski J, Lynch C, Kostyniak P, McGuinness BM, Vena JE. Polychlorinated biphenyl serum concentrations, lifestyle and time-to-pregnancy. Hum Reprod. 2009 Feb;24(2):451-458.

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

Doctinet en chiffres

0
Téléconseils effectués
0
Téléconseillers
0
Articles publiés

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.